Assurance voyage carte bancaire, ce qu’il faut savoir

Assurance voyage carte bancaire, ce qu’il faut savoir

Lors d’un voyage, il est toujours conseillé de se souscrire à une assurance. En effet, celle-ci permet de couvrir différents incidents, qui peuvent survenir au cours du déplacement (annulation de vol, perte de bagages, soins médicaux, etc.). Cependant, bon nombre de personnes choisissent de ne pas s’y souscrire. La principale raison du refus reste l’existence de l’assurance voyage de la carte bancaire. Mais est-ce que celle-ci offre vraiment les mêmes avantages qu’une assurance voyage ? Quelles sont les limites de l’assurance voyage de la carte bancaire ?

La durée de l’assurance voyage carte bancaire

L’assurance voyage d’une carte bancaire est limitée dans le temps. Elle ne prend en charge que les déplacements de moins de 90 jours. Ainsi, les personnes, qui veulent entreprendre de longues vacances, sont conseillées de se souscrire à une véritable assurance voyage.

Une assurance plafonnée

L’assurance voyage d’une carte bancaire est plafonnée. Le montant maximal dépend de plusieurs paramètres. Pour une carte bancaire normale, le montant varie de 10 € à plus de 12 000 €. En cas de problème de santé dans un pays où la médecine est coûteuse, le plafond proposé ne pourra pas couvrir toutes les dépenses nécessaires. De plus, la carte sera insuffisante dans un pays où les soins sont abordables, s’ils demandent une hospitalisation prolongée.
Il est conseillé de toujours s’informer sur les offres de l’assurance voyage de la carte bancaire en cas d’hospitalisation. En effet, nombreuses d’entre elles offrent une avance des frais d’hospitalisation et non pas une couverture complète. Ainsi, en cas d’hospitalisation, le patient devra rembourser la totalité des frais.

Tenir compte de la franchise

La franchise est la somme fixe qui ne sera pas remboursée par l’assurance. En général, elle s’applique lors d’une demande de remboursement de l’assurance. La franchise des cartes bancaires est, généralement, fixée à 50 €. Ainsi, pour une demande de remboursement de moins de 50 €, aucun paiement ne sera effectué.

admin

Related Posts

Covid-19 et annulations de voyage : que faut-il savoir ?

Covid-19 et annulations de voyage : que faut-il savoir ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *